Colloque

Polarisation extrême et participation publique: amplificateur ou éteignoir?

Réservez à vos agendas les avant-midis des 28 et 29 octobre prochain (9h à 12h) – Événement en visioconférence (Zoom)

Places limitées

Co-organisé par Tadros RP et l’INM, ce colloque vise à développer une meilleure compréhension des enjeux liés à la polarisation et de ses impacts sur la participation publique. L’objectif est aussi d’identifier des pistes de solutions et d’outiller les praticiennes et praticiens pour mieux faire face à la polarisation dans les démarches participatives.

Vous oeuvrez dans le domaine de la participation publique ou dans une municipalité ou un organisme public qui consulte la population? Ce colloque s’adresse à vous. Vous aurez l’occasion d’y entendre plusieurs spécialistes du milieu de la recherche et du terrain. Des ateliers permettront également de partager vos expériences et de vous enrichir de celles de vos collègues.

Journee We Dream Conférenciers

À propos

Pas une semaine ne passe sans que des élus, des artistes, des sportifs ou d’autres personnalités ne commentent les enjeux qu’entraîne la polarisation extrême des opinions dans l’espace public. Plusieurs témoignent de leur exaspération, voire de leur souffrance, et préfèrent quitter l’espace public ou, à tout le moins, l’environnement des médias sociaux.

Parallèlement, on assiste à une montée d’une certaine conscience citoyenne. Cela se traduit, notamment, par une volonté de réappropriation de l’espace politique. Les institutions en prennent acte et encouragent ce mouvement. En témoignent, entre autres, la loi 122, les politiques de participations publiques dans les municipalités et les différents types de conseils de quartier qui prennent forme.

Ces deux tendances se répondent et se nourrissent. Le Québec, comme ailleurs en Occident, doit réapprendre à débattre dans un contexte de tensions, avec les outils extrêmement puissants que sont les médias sociaux.

La participation publique (P2) se trouve au cœur de la tourmente du changement. Les impacts de la polarisation se font sentir. Par exemple, il est aisé de comprendre un citoyen qui n’ose plus s’exprimer publiquement de crainte d’être la cible d’un groupe farouchement opposé à ses idées. Assumer ses convictions est une chose; être victime de harcèlement, voire de menaces, en est une autre. Comment rejoindre alors ce citoyen pour l’informer adéquatement et lui permettre de participer à la discussion? Comment considérer son opinion? Comment créer des liens de confiance avec l’ensemble des parties prenantes dans ce contexte de méfiance? La polarisation ne risque-t-elle pas d’induire une impression relativement faussée des résultats d’une démarche de P2?

Quel est l’état actuel du droit à ce sujet? Tant du côté de Québec que d’Ottawa, on s’interroge. Y a-t-il des méthodes éprouvées qui peuvent être adaptées et mieux répondre à des situations de plus en plus difficiles? Quels sont les bons coups à remarquer et les moins bons à éviter?

C’est là l’ambitieux et nécessaire programme de ce colloque. Réservez donc à vos agendas les avant-midis des 28 et 29 octobre prochain (9h à 12h). Des professionnels de renommées, dont Marie-Ève Maillé, Cédric Bourgeois et Hugo Mimee; de même que la présidente sortante de l’UMQ, Mme Suzanne Roy, Jonathan Côté d’Hydro-Québec (médias sociaux) et plusieurs autres échangeront avec nous sur ce sujet extrêmement pertinent pour notre pratique.

Votre participation permettra à la profession de s’enrichir des expériences des uns et des autres.

C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer!

Le 28 octobre: le problème et ses impacts

8:45

Ouverture

Accueil des participant-e-s en Zoom

9:00

Bienvenue

Présentations et brise-glace

9:15

Conférences – Les vecteurs de polarisation négative
  • Médias sociaux et désinformation
  • Violence et diffamation
Marie-Eve Carignan, Ph.D.

Professeure agrégée, Université de Sherbrooke et Directrice du Pôle médias de la Chaire UNESCO

Louis Audet Gosselin

Directeur scientifique et stratégique du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV)

9:45

Période de questions et d’échanges

10:00

Conférence – Les cadres politiques et juridiques actuels

Lois, chartes et autres outils

 

Louis-Philippe Lampron, Ph.D.

Professeur, chercheur et auteur

10:20

Période de questions et d’échanges

10:35

Pause

10:45

Ateliers – Quels impacts sur votre pratique?

11:15

Retour en plénière et partages

11:35

Le harcèlement comme bâillon – Le cas des élus municipaux
  • Mme Suzanne Roy, présidente sortante de l’UMQ
  • M. Jean-François Parenteau, maire sortant de Verdun
  • Discussion dirigée
Suzanne Roy

Mairesse de Sainte-Julie et présidente ex-officio de l’UMQ

Jean-François Parenteau

Maire de Verdun

11:55

Conclusion de la journée et horaire du lendemain

12:00

Fin de la première partie du colloque

Le 29 octobre: Interventions et pistes de solutions

8:45

Ouverture

Accueil des participant-e-s en Zoom

9:00

Bienvenue

Présentation et résumé de la journée précédente

9:20

Conférences – L’état actuel de la pratique et les avenues prometteuses
  • Le lien avec les citoyens et les parties prenantes est-il plus difficile à créer?
Hugo Mimée, CP3, M.ATDR, urbaniste

Professionnel de la participation publique et citoyenne

9:35

Conférences – L’état actuel de la pratique et les avenues prometteuses
  • Les méthodes habituelles sont-elles à l’épreuve du contexte?
Cédric Bourgeois

Président de Transfert, Environnement et Société inc.

9:50

Conférences – L’état actuel de la pratique et les avenues prometteuses
  • Y a-t-il un biais méthodologique et un impact sur les résultats (acceptabilité sociale)?
Marie-Ève Maillé, Ph.D.

Professeure, consultante et auteure

10:05

Période de questions et d’échanges

10:25

Pause

10:40

Conférence – La gestion des réseaux sociaux
  • L’approche d’Hydro-Québec
Jonathan Côté

Porte-Parole, Hydro-Québec

10:55

Période de questions et d’échanges

11:10

Atelier – Vos expériences qui ont réussies ou échouées: pourquoi?

11:40

Retour en plénière et partage

11:55

Conclusion, suites et remerciements

12:00

Fin du colloque

Ajoutez les 2 journées de l’événement à votre Agenda Google

Nos conférenciers & conférencières

Des acteurs importants de la profession seront présents

Marie-Ève Maillé, Ph.D.
Marie-Ève Maillé, Ph.D.

Professeure, consultante et auteure

En savoir plus

Marie‐Ève Maillé, Ph. D., est spécialisée dans l’évaluation des impacts sociaux et de l’acceptabilité sociale des grands projets. Avec son entreprise, Notre Boite, elle offre des services d’accompagnement stratégique et de médiation environnementale. Elle accompagne des groupes dans les processus de consultation publique et dans diverses démarches de concertation avec comme objectif de renforcer les capacités d’action des collectivités.

Elle est coauteure de Acceptabilité sociale : sans oui, c’est non (Éditions Écosociété, 2017) et est également professeure associée au Centre de recherche interdisciplinaire sur le bien‐être, la santé, la société et l’environnement (CINBIOSE) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Marie-Ève Carignan, Ph.D.
Marie-Ève Carignan, Ph.D.

Professeure agrégée, Université de Sherbrooke et Directrice du Pôle médias de la Chaire UNESCO

En savoir plus

Marie-Ève Carignan est professeure agrégée au département de communication de l’Université de Sherbrooke et directrice du Pôle médias de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents (Chaire UNESCO-PREV). Elle est chercheure régulière au Centre de recherche Société, Droit et Religions de l’Université de Sherbrooke (SoDRUS) et chercheure associée au Centre de recherche sur la régulation et le droit de la gouvernance (CrDG) ainsi qu’au Centre de recherche sur l’enseignement et l’apprentissage des sciences (CREAS).

Elle concentre principalement ses recherches sur l’analyse de contenus médiatiques, l’impact des médias en société, la désinformation, la communication de risques et de crise ainsi que les stratégies de communication. Elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs et publié dans des revues nationales et internationales en communication, en santé, en journalisme et en histoire.

La professeure Carignan a obtenu de nombreux financements de recherche pour étudier les stratégies de communication des acteurs de santé publique ainsi que les impacts de la désinformation, la montée de la pensée complotiste et l’efficience des outils de prévention dans le contexte de la pandémie actuelle de COVID-19.

Elle intervient régulièrement comme experte invitée dans les médias nationaux et internationaux ainsi que comme conférencière sur diverses tribunes publiques.

Suzanne Roy
Suzanne Roy

Mairesse de Sainte-Julie et présidente ex-officio de l’UMQ

En savoir plus

Après une formation collégiale au cégep Lévis-Lauzon où elle a présidé son association étudiante ainsi que la Fédération des associations étudiantes collégiales du Québec (FAECQ), Suzanne Roy a entrepris des études à l’Université Laval en sciences politiques. Première femme présidente de la CADEUL (Confédération des associations étudiantes de l’Université Laval). De 1990 à 2005, madame Roy a occupé le poste de directrice générale de la Société St-Jean-Baptiste Richelieu/Yamaska. 

Conseillère municipale à la Ville de Sainte-Julie de 1996 à 2005 et représentante à la MRC de Lajemmerais de 2000 à 2005, Suzanne Roy a travaillé activement dans différents comités municipaux. De plus, elle a occupé le poste de présidente de l’Union des municipalités du Québec à plusieurs reprises.

Mairesse de Sainte-Julie depuis octobre 2005, elle occupe actuellement divers postes au sein d’organismes supramunicipaux et régionaux dont celui de Préfete de la MRC de Marguerite-D’Youville.

Hugo Mimée, CP3, M.ATDR, urbaniste
Hugo Mimée, CP3, M.ATDR, urbaniste

Professionnel de la participation publique et citoyenne

En savoir plus

Fort d’une solide expérience de plus de 20 ans comme professionnel en participation publique et citoyenne, en animation et en gestion des interactions avec les parties prenantes, il a obtenu en 2020 la certification professionnelle en participation publique (CP3). Hugo amène les gens à collaborer dans différents types de projets (urbanisme, environnement, transport, aménagement du territoire, énergie) et a animé des centaines de rencontres publiques, ateliers et comités. Il est formateur en participation publique, notamment dans des contextes difficiles et s’intéresse particulièrement à l’intégration sociale des projets, et aux interactions entre les différentes parties prenantes. 

Hugo est également chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) à la maîtrise en gestion de projets, vice-président du conseil d’administration du Centre de la nature du mont Saint-Hilaire et membre de l’Ordre des urbanistes du Québec. Il a complété récemment des mandats de plusieurs années comme vice-président du conseil d’administration de l’AIP2 Canada et de l’Association québécoise pour la participation publique (AQP2).

Hugo aide les gens à mieux communiquer, à bien se comprendre et à trouver ensemble des solutions!

Jean-François Parenteau
Jean-François Parenteau

Maire de Verdun

En savoir plus

Jean-François Parenteau a été élu maire de l’arrondissement de Verdun de 2013 à 2017 et réélu en 2017.

Parenteau a été nommé en 2017 par la mairesse de Montréal au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal et s’est vu confier les dossiers des relations gouvernementales, de l’environnement, des services aux citoyens, de l’approvisionnement ainsi que du matériel roulant et des ateliers. À ce titre, il a géré plusieurs importants dossiers médiatisés, dont la gestion du déneigement à Montréal, la crise du recyclage ainsi que le déploiement de nouveaux programmes de gestion des matières résiduelles dans la métropole. 

Il est également membre de la Commission de l’environnement de la Communauté métropolitaine de Montréal et membre du Conseil d’administration et du comité exécutif de l’Union des municipalités du Québec.

Louis-Philippe Lampron, Ph.D.
Louis-Philippe Lampron, Ph.D.

Professeur, chercheur et auteur

En savoir plus

Louis-Philippe Lampron est professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université Laval, chercheur régulier au sein du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ) et co-porte-parole du Groupe d’étude en droits et libertés de la Faculté de droit de l’Université Laval (GEDEL). Ses intérêts de recherche portent, en général, sur la protection des droits humains au Canada et au niveau international. 

Au cours des dernières années, le professeur Lampron s’est particulièrement intéressé aux enjeux juridiques liés à la mise en œuvre des libertés fondamentales et du droit à l’égalité, sujets à propos desquels il est fréquemment intervenu publiquement et a publié plusieurs articles de même que l’ouvrage La Hiérarchie des droits – convictions religieuses et droits fondamentaux au Canada (2011). Il est aussi responsable du blogue Droits de la personne et démocratie depuis septembre 2017. 

Jonathan Côté
Jonathan Côté

Porte-Parole, Hydro-Québec

En savoir plus

Jonathan Côté est porte-parole à Hydro-Québec où il travaille dans l’équipe Médias depuis 2013. Il a d’abord été responsable de vigie de l’entreprise sur les médias numériques avant de devenir gestionnaire de communauté, puis porte-parole et chargé d’équipe, médias sociaux. Il est reconnu pour son sens de l’initiative, sa répartie et son franc-parler. En tant qu’expert en gestion de communauté, il trouve toujours le ton juste pour rendre la société d’État plus accessible. Cette aptitude unique lui a d’ailleurs valu de nombreuses mentions dans les médias et de nombreuses entrevues, notamment à RDI, au Devoir, à Radio-Canada Première, au Journal de Montréal, à CKOI, à CTV et au 98,5 FM.

Cédric Bourgeois
Cédric Bourgeois

Président de Transfert, Environnement et Société inc.

En savoir plus

Cédric Bourgeois est président de Transfert Environnement et Société depuis 2009. Il a développé une expertise approfondie dans la gestion des publics « en colère », l’animation de séances d’information et de consultation et l’acceptabilité sociale des grands projets. Cédric détient un baccalauréat en études environnementales et géographie de l’Université Bishop et une maîtrise en environnement de l’Université de Sherbrooke.

Au cours des dernières années, Cédric a facilité des centaines de rencontres citoyennes, de soirées de consultation avec des publics « outragés » et des comités de vigilance et de suivi, pour différents initiateurs de projets; notamment plusieurs municipalités.

Louis Audet Gosselin
Louis Audet Gosselin

Directeur scientifique et stratégique du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV)

En savoir plus

Louis Audet Gosselin est directeur scientifique et stratégique du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV). À ce titre, il dirige l’équipe de recherche du CPRMV et conduit des recherches actions sur la prévention de la radicalisation menant à la violence et les actes à caractère haineux. Il veille à la rigueur scientifique des programmes mis en place au CPRMV et participe à la diffusion publique des connaissances sur la radicalisation menant à la violence et les actes à caractère haineux.

Historien et sociologue de formation, Louis Audet Gosselin aborde la question de la radicalisation dans une perspective globale, en replaçant le processus dans les enjeux sociaux, politiques, culturels et économiques de chaque société. Il a entre autres mené des recherches sur les mouvements religieux en Afrique de l’Ouest ainsi que sur les courants extrémistes politiques au Québec et au Canada.

Au sein du CPRMV, il travaille présentement à une recherche sur l’état des lieux des actes à caractère haineux au Québec, dirige le projet de mentorat Une présence pour tous, apporte un appui scientifique aux équipes du Centre en plus de coordonner les partenariats du CPRMV en matière de recherche.

Animation

Découvrez notre animateur et co-animatrice.

Pierre Tadros
Pierre Tadros

Animateur, Président de Tadros Relations Publiques

En savoir plus

Pierre Tadros est professionnel en relations publiques ainsi qu’en participation publique.  Sociologue et communicateur de formation, il a oeuvré en politique et dans le monde communautaire avant de se spécialiser dans le milieu municipal. Il a notamment mis en place et dirigé le service des communications de la MRC de Roussillon de 2006 à 2013 avant de prendre la première direction des Services aux citoyens et communications de Mont-Saint-Hilaire jusqu’en 2017. Il a travaillé sur plusieurs dossiers majeurs impliquant les notions de participation publique et d’acceptabilité sociale. C’est en 2017 qu’il a fondé Tadros Relations Publiques. 

Il assure aujourd’hui plusieurs mandats pour divers clients, dont la direction intérimaire des communications de L’Île-Perrot. Il est également membre du comité de coordination de l’AQP2 et il produit des capsules hebdomadaires de vulgarisation des enjeux municipaux pour TVR9 (TVRS).

Julie Caron-Malenfant
Julie Caron-Malenfant

Co-animatrice, Directrice générale, Institut du nouveau monde

En savoir plus

Julie Caron-Malenfant est diplômée en administration des affaires et détient également une maîtrise en science politique. Elle possède 17 ans d’expérience en développement local et en participation publique. Elle a conçu et animé plus d’une centaine de démarches de consultation des citoyennes et des citoyens et des parties prenantes, notamment pour des municipalités, ministères, ordres professionnels, et divers autres organismes au Québec, au Canada, dans la Francophonie et au Mexique.

De 2017 à 2019, elle a siégé sur l’exécutif de l’initiative Avant-Garde du Cirano. En 2017, elle a participé au Groupe de travail pour un cadre de référence en matière d’urbanisme participatif formé par le ministre des Affaires municipales, en plus d’avoir contribué à l’Agenda 21 de la culture du Québec, à la Conversation publique sur la politique nationale de l’architecture de l’Ordre des architectes du Québec, à la démarche d’élaboration de l’Agenda montréalais pour la qualité et l’exemplarité en design et en architecture, et siège sur le comité consultatif de la Stratégie québécoise de l’architecture du ministère de la Culture et des Communications. Elle a rédigé et présenté des mémoires à l’Assemblée nationale et est souvent consultée sur les enjeux liés à la participation des citoyennes et des citoyens, ainsi que de l’ensemble des acteurs de la société, dans la prise de décision publique et la vie démocratique.

Réservez rapidement

Les places sont limitées.

Le colloque ce déroulera sur 2 avant-midis soit le 28 et le 29 octobre 2021.

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Admission générale

Tarif régulier: 145$ 120$ jusqu’au 30 septembre 2021

Tarif OBNL: 145$ 95$ jusqu’au 27 octobre 2021

Places limitées

Admission pour étudiant

145$ 40$ avant le 27 octobre 2021

Places limitées

Nos collaborateurs

Merci à tous nos collaborateurs pour nous aider à réaliser ce colloque

Tadros Relations Publiques Logo
Tadros Relations Publiques Logo

Vous désirez nous joindre?

Veuillez compléter le formulaire est un responsable vous contactera dans les plus brefs délais.

Pin It on Pinterest