Virtuocité – Développez l’acceptabilité sociale - TADROS Relations Publiques Inc.

Virtuocité – L’acceptabilité sociale

Rendez possible vos projets

Changement de zonage, révision du plan d’urbanisme, développements/construction résidentiels, commerciaux, environnementaux, culturels ou sportifs : la meilleure acceptabilité sociale possible pour différents projets se voit partout. Remarquons la loi 122, les orientations municipales (OCPM, OPPL, Conseils de quartier, etc.) et les mobilisations communautaires telles que les associations de citoyens.

En plus de la réglementation municipale, le code du bâtiment et les règles environnementales, l’opinion des citoyens et autres acteurs du milieu se veut maintenant très souvent incontournable.

Votre démarche clés en main

Nos collaboratrices et collaborateurs chevronnés veilleront à la réussite de vos projets.

Nous mettrons en œuvre une équipe dédiée à vos attentes, sur mesure, au juste prix. Simplement identifier vos besoins en :

R

Relations publiques

R

Planification stratégique

R

Participation publique

R

Urbanisme

R

Gestion des médias sociaux

R

Site web

R

Outils web de consultation publique

R

Infographie

R

D’autres au besoin (ex. : avocat)

Découvrez Virtuocité pour l’acceptabilité sociale

1. Créez de la richesse

1.1) Dynamisez votre image corporative

En travaillant avec l’ensemble du milieu qui accueillera votre projet, vous témoignerez de votre respect envers la communauté. Cette approche suscite également le respect de la municipalité, de ses acteurs et citoyens.

Souvent, les dirigeants municipaux, les promoteurs et constructeurs immobiliers sont reçus avec suspicion lorsqu’ils présentent des projets. Cela peut être aussi vrai avec divers organismes. Grâce à une approche de participation publique, vous serez davantage recherchés pour les bonnes raisons. Votre image corporative sera plus positive et vous serez mieux accueilli pour vos prochains projets.

1.2) Bonifiez vos projets

Avec une approche globale auprès de la communauté, vous profiterez des commentaires, observations et suggestions provenant de plusieurs angles.

En plus d’être bonifié, votre projet pourra éventuellement mieux s’inscrire dans son milieu.

1.3) Optimisez votre marketing

Avec une approche respectueuse et une meilleure acceptabilité sociale, vous serez des leaders inspirants.

Profitant de projets bonifiés dans leurs milieux, vous aurez une plus grande légitimité pour faire la promotion de vos réussites!

2. Minimiser les risques de pertes

Des projets retardés ou carrément bloqués alors qu’ils sont bien avancés coûtent extrêmement cher. Les exemples sont de plus en plus nombreux. Voici quatre types communs à éviter.

2.1) Évitez les malentendus avec la municipalité ou les promoteurs

La municipalité et le promoteur n’ont pas eu la même compréhension de l’acceptation du projet. Celui-ci est bloqué en fin de parcours. Combien ce retard ou même ce changement de projet aura-t-il inutilement coûté?

La Ville peut aussi demander au promoteur d’organiser une soirée d’information destinée aux citoyens, voire une consultation en bonne et due forme. Ce qui est de plus en plus fréquent. Faute d’une bonne communication entre les parties, les risques de voir des conclusions différentes sur cette soirée ou démarche sont multipliés.

Un bon travail de Relations publiques et/ou de participation publique avec l’ensemble des parties prenantes permet d’éviter ces incompréhensions.

2.2) Évitez le “jusqu’auboutisme” référendaire

En l’absence d’acceptabilité sociale claire, le projet est tout de même soumis aux citoyens par voie référendaire. Le camp du « non » l’emporte. Combien de temps et d’argent inutilement perdus?

Une procédure référendaire est coûteuse pour la Ville et met ses élu.e.s sous tension. Pour le promoteur, c’est sa réputation qui peut être en jeu.

Une bonne planification de participation des parties prenantes, en amont, permet d’éviter cet échec.

2.3) Évitez l’approche minimaliste inadéquate

Après s’être entendue avec le promoteur, la municipalité se voit souvent obligée de respecter les règles d’approbation référendaire avec une consultation qui est en réalité, le plus souvent, une simple rencontre d’information. Il y a un risque important de voir des objections susceptibles de freiner le projet. Combien coûtent ce temps perdu et les modifications imprévues au projet pratiquement terminé?

Légalement, la consultation est minimale. Si le promoteur participe à cette seule rencontre avec la Ville, on pourra les accuser d’être complices sans égard au bien commun. Les citoyens peuvent refuser cette approche et demander des modifications au projet. Le retard est majeur.

Une implication du promoteur, dès le début, dans un processus de consultations des parties prenantes contribue grandement à éviter des frustrations et des mauvaises surprises en fin de parcours.

2.4) Évitez d’oublier des acteurs

Bien intentionné, un porteur de projet organise une certaine consultation auprès des citoyens. Mais il oublie d’autres parties prenantes. Lorsque celles-ci s’opposent, le projet est potentiellement arrêté. Combien coûte le temps pour reprendre les travaux de consultations, les retards de développement et les risques d’échec?

On peut penser à une association de commerçants, un groupe dédié à la préservation du patrimoine ou des environnementalistes de la région. Une levée de boucliers inattendue fait suspendre la progression du projet et déstabilise autant les citoyens que les élu-e-s.

Une bonne planification de Relations publiques, incluant une cartographie des parties prenantes et de leurs intérêts, aurait permis d’identifier ces enjeux et d’éviter ces mauvaises surprises.

3. Gagnez en efficacité

L’excellente compréhension des préoccupations des parties prenantes, ainsi que les langages de chacun, optimisent les processus de planification et de consultation. Il s’agit de précieux atouts pour vos projets.

Cumulant de grandes expériences dans le monde municipal, de la politique, des milieux communautaires et citoyens, TADROS RP vous permet de cerner très rapidement les enjeux liés à vos projets. Des expériences terrain gagnantes, pour vous!

3.1) Profitez d’une excellente connaissance du monde municipal

Ayant monté et dirigé les services de communication de la MRC de Roussillon (la plus populeuse du Québec), de Mont-Saint-Hilaire et de L’Île-Perrot, Pierre Tadros détient une excellente connaissance des enjeux réglementaires et de gestion municipale. Cette expérience de plus de 12 ans s’est bonifiée avec des collaborations auprès d’autres municipalités pour de nombreux mandats et cumule près de 15 ans.

Avec ses collaborateurs et collaboratrices, Tadros RP offre une analyse complète, incluant les volets juridiques et urbanistiques.

3.2) Profitez d’une excellente connaissance des milieux associatifs/OBNL/Citoyens

Pierre Tadros a une vaste expérience, de plus de 25 ans, des milieux associatifs et communautaires. Elle lui permet d’identifier rapidement les parties prenantes de la communauté, leurs enjeux potentiels et les pistes de solutions pouvant rallier également le promoteur et la municipalité. Il est actuellement chroniqueur municipal à la télé communautaire (TVR9-TVRS) et membre du comité de coordination de l’Association québécoise pour la participation publique (AQP2).

Il a également, entre autres, été directeur d’un organisme de prévention de la criminalité, conférencier sur la situation de l’itinérance et a toujours été impliqué dans sa communauté. Par exemple, pendant plusieurs années, il a présidé le CA d’une Maison des jeunes, siégé sur le CA d’un comité logement et cofondé/présidé une association de citoyens.

3.3) Profitez d’une excellente connaissance d’un réseau des milieux politiques

Pierre Tadros a plus de 30 ans d’expérience dans les milieux politiques québécois et municipaux. La connaissance des intérêts, du langage et les approches des enjeux sont de précieux atouts. Son réseau, complété par ceux de ses collaborateurs et collaboratrices, permet également de cerner rapidement les enjeux complexes.

Ce parcours a été fait, entre autres, de mandats divers. Notamment, auprès du cabinet d’une opposition majoritaire dans une des dix plus grandes villes du Québec, du cabinet d’un ministre sénior à l’Assemblée nationale, d’un parti politique majeur et de députés. 

Pierre a aussi cumulé des responsabilités comme gestionnaire de l’information courriel lors d’une campagne électorale nationale, de directeur de campagne électorale pour un ancien chef de parti à Montréal (gagnant). Il a également œuvré comme élu dans des organisations; et à titre de planificateur stratégique à plusieurs niveaux.

Pin It on Pinterest